Pagès Group-pips

Pagès Group se renforce dans les machines de fabrication de dispositifs médicaux

Sa nouvelle plateforme modulaire dédiée aux pipettes s’appuie sur la technologie des chariots indépendants de Rockwell Automation.

Avec la crise de la COVID-19, la production des cônes de pipettes a augmenté significativement pour satisfaire la demande mondiale. Pagès Group, fournisseur de solutions d’automatisation dédiées aux emballages de produits agroalimentaires, dispositifs médicaux et produits industriels, entend bien devenir un acteur clé sur ce marché avec une nouvelle solution dédiée à la fabrication de pipettes. Afin de soutenir cet objectif ambitieux, Pagès Group a développé une plateforme modulaire qui intègre le système de convoyage dynamique par chariots indépendants de Rockwell Automation.

Pagès Group, spécialiste des hautes cadences

Pagès Group conçoit et fabrique depuis plus de 30 ans des équipements et des machines qui produisent des seringues, boîtes de Petri et pipettes pour les secteurs médical et pharmaceutique. Cette entreprise française, au rayonnement international, a déployé depuis deux ans des efforts supplémentaires pour accélérer sa croissance en lançant de nouvelles solutions d’automatisation, dédiées notamment à la production de pipettes.

Reconnu comme le spécialiste des hautes cadences, cette nouvelle solution de Pagès Group automatise complètement la fabrication de pipettes : de la fabrication à partir d’un moule 64 empreintes jusqu’à la palettisation des cartons de produits finis, en passant par la pose de filtre, la mise en rack et le formage de carton. Son savoir-faire en haute cadence permet de réduire au maximum le temps de cycle. La modularité et la flexibilité de cette nouvelle plateforme permettent de répondre aux besoins initiaux de chaque client, tout en conservant la possibilité d’adapter la ligne ultérieurement en fonction des évolutions de marché.

Deux nouvelles lignes de production dans l’usine jurassienne

Au cours des deux dernières années, les campagnes de dépistage massif de la COVID-19 ont provoqué, dans un grand nombre de pays, une très forte demande de pipettes et cônes de pipette. Les producteurs basés en Europe ou en Asie ont vu leurs usines saturées. L’offre ne répondait plus à la demande. Au-delà de l’augmentation des prix induite, la France s’est trouvée dans l’incapacité de produire suffisamment et est devenue dépendante d’autres pays pour couvrir les besoins.  

La question de l’augmentation importante de la fabrication de ce type de dispositifs s’est naturellement posée. Pagès Group, spécialiste de ces produits, a souhaité répondre à ce besoin en développant une nouvelle solution dédiée à la fabrication des pipettes. Les deux premières lignes modulaires de fabrication sont en cours de réalisation au sein de son usine jurassienne.

Ces lignes seront opérationnelles à la fin de l’année. Dédiées aux pipettes, elles assureront également l’insertion de filtres, la fabrication de boîtes d’emballage, le déchargement des produits emballés, le contrôle qualité jusqu’à la mise en carton et la palettisation.

Mais pourquoi avoir choisi de les associer à une solution de convoyage dynamique avec chariots indépendants ?

Une plateforme modulaire qui s’appuie sur la technologie des chariots indépendants

Cette nouvelle solution se distingue par sa modularité, permise notamment grâce au système de convoyage de Rockwell Automation, et la technique des chariots indépendants, une solution qui révolutionne le convoyage.

• Flexibilité et Modularité : sur un système de convoyage traditionnel, les opérations sont séquencées, une après l’autre, et impossible d’en dévier. Le convoyage par chariots indépendants autorise au contraire une grande capacité d’adaptation de la ligne de production aux produits à fabriquer ou à assembler. On peut traiter des pièces par deux, puis une par une ; opérer des marches avant suivies de marche avant/ arrière ; programmer des postes réguliers ou irréguliers… ;

• Compacité : ce système présente une empreinte au sol réduire par rapport aux solutions traditionnelles, cela permet des économies de mètres carrés, de plus en plus onéreux ;

• Sécurité : bien des parties du convoyeur sont accessibles à l’utilisateur en toute sécurité grâce à un système d’arrêt automatique et à l’absence de système d’engrenage (courroies de transmission, roulements, etc.) ;

• Économie : l’absence de frictions entre le tapis du convoyeur et les chariots élimine quasiment l’usure, qui induit une réduction importante de la consommation d’énergie et diminue significativement le nombre d’interventions de maintenance.

In fine, la productivité augmente mécaniquement.

Le choix du tout intégré

Pour parvenir à ce résultat, Pagès Group s’est appuyé sur Rockwell Automation, notamment pour sa solution MagneMotion et ses compétences en matière d’automatisme.

MagneMotion est bien plus qu’un convoyeur qui emmènerait une pièce d’un point A à un point B. C’est une solution de convoyage associée à une unité de production, équipé d’un système de transport modulaire quasi illimité en taille, avec des aiguillages (pour faire diverger ou convergence des chariots). MagneMotion offre également la possibilité de gérer simultanément des applications de stockage et de transfert, sans contact entre les produits, de charges petites ou moyennes. La solution permet ainsi d’optimiser la gestion de flux et de fournir une vue d’ensemble des chariots (positions et vitesse).

Avec Rockwell Automation, Pagès Group a fait le choix du tout intégré. MagneMotion se connecte en Ethernet IP, une fonction qui le rend compatible avec un très nombre d’équipements industriels. Machines et système de convoyage peuvent ainsi être pilotés par les mêmes automates dans une architecture intégrée.

Au-delà de la technique, cette collaboration a permis à Pagès Group de rester innovant. La relation qui unit les deux acteurs est née il y 40 ans. Cette longévité s’explique notamment par l’expertise de Rockwell qui permet à Pagès Group de gagner du temps et de disposer des meilleures technologies du marché.

Comments are closed.