PTC-PLM-SaaS

Le PLM en version SaaS : penser l’innovation sous les modes de la collaboration et de l’agilité

PTC livre les résultats d’une étude menée par IDC (International Data Corporation) : “Software as a service PLM – The key to sustainable product innovation”. Le rapport traite de l’adoption des solutions PLM en mode SaaS et met, notamment, 4 principaux atouts en évidence :

  • le gain d’agilité qu’offre l’évolutivité du cloud public
  • la souplesse, surtout face à un marché imprévisible
  • l’amélioration de la qualité produit et l’accélération de sa mise sur le marché
  • une collaboration renforcée entre les différents acteurs tout au long du cycle de vie du produit

Il révèle, en somme, combien l’innovation durable repose sur des moyens innovants. Le PLM en mode SaaS apporte de la flexibilité tout en sécurisant les processus d’innovation. En un mot, il constitue un axe fondamental pour toute stratégie de digitalisation. De quoi intéresser les entreprises et les industriels hésitants.

La franche progression du SaaS

a)      Un intérêt à la fois pratique et financier

Les budgets alloués aux technologies de l’information (IT) vont croissants ces dernières années. Le phénomène est frappant lorsque l’on considère les investissements dans des solutions cloud. L’une des raisons de cet engouement réside dans la sécurité offerte par le stockage numérique des données d’entreprises. Mais, à la faveur de cet usage du cloud, il s’avère que les logiciels d’entreprises en mode SaaS suscitent aussi un intérêt majeur. Ainsi, 35 % des interrogés reconnaissent avoir été surpris par les mises à jour des solutions SaaS, et 39 % par la rapidité d’adoption.

Rappelons que le SaaS consiste à rendre des applications accessibles sans requérir leurs installations. Distribuées sur Internet, via le cloud, elles sont instantanément utilisables. Ce modèle favorise l’efficacité, la flexibilité et la réduction des coûts. C’est donc sans surprise que le SaaS progresse. 80 % des industriels estiment aujourd’hui que les applications SaaS encouragent l’innovation produit.

b)     Accélérer la transformation numérique

L’agilité étant consubstantielle aux solutions SaaS, elles sont une aubaine dans les phases de convulsions économiques, lorsqu’il s’agit d’adapter son offre ou ses stratégies. L’étude pointe 3 circonstances pour lesquelles le SaaS se révèle précieux :

●        la réorientation des activités,

●        le souci de leur continuité 

●        les transitions vers le télétravail

L’enjeu est clair : gagner de la maturité en matière de transformation numérique. En ce sens, “66 % des entreprises privilégiant les applications SaaS ont élaboré une stratégie à long terme visant à utiliser la DX pour transformer les marchés, et créer de nouveaux business models et expériences clients inédites”.

Les solutions de PLM en mode SaaS séduisent dans le champ de l’innovation

a)      Travailler en boucle fermée

Le PLM (Product Lifecycle Management) est une approche stratégique dans le développement du produit. Les différents types d’interventions, les différents métiers à l’œuvre dans ce processus, de la R&D jusqu’au marketing ou à la maintenance, gagnent à être conjointement pensés. Il en va de la cohérence, bien entendu, mais aussi du gain de temps. Le PLM désigne ainsi la gestion de cycle de vie du produit. Il prend appui sur des logiciels collaboratifs qui favorisent les échanges par la centralisation des informations. Précisément, 31 % de l’échantillon sur lequel s’appuie l’étude attend surtout de son PLM en mode SaaS un processus en boucle fermée intégrant la conception, la fabrication, le SAV et l’utilisation. Toutes les données reçues sont analysables et traitables en temps réel. Le processus de conception est ainsi directement connecté à la chaîne d’approvisionnement.

b)     Gagner en qualité tout en réduisant les coûts et les délais

L’étude démontre que les outils de PLM pourvus d’une connectivité cloud et de cette évolutivité propre aux solutions SaaS “simplifient les traitements analytiques et la collaboration, ce qui aide les industriels à commercialiser des produits innovants respectant leurs objectifs en matière de coût, de délais et de qualité”. Les entreprises interrogées relèvent (entre autres) :

●        une nette amélioration de la sécurité IT

●        un gain d’agilité

●        une productivité accrue

Mais, par-dessus tout, elles constatent l’accélération de l’innovation et la simplification des processus associés grâce au recours à l’intelligence artificielle (IA), à l’IoT, aux simulations et aux traitements analytiques avancés. L’étude d’IDC révèle d’ailleurs que 78 % des industriels utilisent des applications SaaS ou le feront au cours de l’année qui vient.

L’autre raison relève d’une amélioration de l’expérience client ou, plus précisément, de “la relation entre les fournisseurs de solutions PLM et les utilisateurs finaux”. En fournissant des workflows (suite de tâches opérationnelles autorisant l’exécution optimale), ces solutions permettent une prise en main aisée des fonctionnalités propres à un secteur. Avantage notable : les configurations et la maintenance se voient réduites au minimum. S’y ajoutent des fonctionnalités nouvelles, progressivement ajoutées à la solution, et qui participent de la réduction des coûts, de celle des délais et de la qualité du développement.

Le PLM SaaS comme moteur de l’innovation

a)      Une solution au parfum d’évidence

Le travail à distance qui s’installait peu à peu dans le paysage professionnel a connu une brusque accélération sous l’effet de la crise sanitaire. D’ici 2023, 78 % des entreprises adopteront des modèles de travail hybrides. En favorisant une innovation ouverte où sont conviées différentes équipes d’ingénieurs réparties à travers le monde, le développement des produits entre dans une ère nouvelle. Une communication rapide et sereine, dans un cadre flexible, semble bien être la clé de l’innovation aujourd’hui et demain. En rationalisant l’information et ses modalités d’échanges, ce sont les processus de conception, mais aussi de fabrication et de support qui gagnent en efficience.

b)     Privilégier une adoption rationnelle

A la crise sanitaire récente s’ajoute désormais la perspective d’une crise économique mondiale de grande ampleur. Dans ce contexte, les solutions PLM en mode SaaS sont appelées à jouer un rôle majeur dans le développement des produits. Les collaborations simplifiées et l’optimisation des données seront les voies privilégiées pour que se maintiennent les exigences de l’innovation. 75 % des industriels visent d’ailleurs, par ce biais, une augmentation de leur CSAT (indicateur de la satisfaction client) à hauteur de 3 %. Voilà qui est révélateur : l’innovation ouverte est la clé pour maintenir et développer ses atouts concurrentiels. 

Parce qu’elle en fait partie, l’entreprise ne peut aller contre la marche du monde. Mais les solutions évoquées dans cette étude ne supposent pas pour autant l’adoption aveugle. Ici comme ailleurs, la compréhension prévaut. Aussi, une réflexion préalable est très indiquée à partir, par exemple, d’une approche globale (implications sur l’écosystème), structurelle (rationalisation des workflows et des critères de décision) ou quantitatives (indicateurs de performances de l’entreprise). 

Comments are closed.